Doctorat

Politiques de la nature et stratégies des ONGE en contexte international

Finalité

L’objectif général du module est de donner aux étudiants les connaissances de base nécessaires à la compréhension de l’écopolitique internationale : accords et engagements internationaux d’environnement et mise en oeuvre en contexte Sud ; acteurs de la scène internationale place et rôle des bailleurs de fonds et stratégies des ONG d’environnement ; normes et instruments qu’ils tendent à diffuser et principaux paradigmes qui les sous-tendent.

Objectif pédagogique

Présentation des principaux paradigmes et courants de pensées nécessaires à la compréhension des politiques environnementales et des instruments mis en oeuvre au niveau international et en contexte Sud. Présentation des acteurs de la scène internationale : agences d’aide au développement et logiques des bailleurs de fonds (OIGE), ONG de développement et d’environnement.

Modélisations des comportements sur la scène internationale autour des questions d’environnement développées par les sciences de gestion, sciences politiques, la sociologie politique et l’écopolitique internationale : régimes et consensus, comportement des États, approches néo-institutionnelles et local empowerment, approche par les paiements pour services environnementaux (PSE), mondialisation et développement des codes de conduites et des normes, approches de soutenabilité forte et différents courants.

Les politiques environnementales analysées se concentrent plus particulièrement sur les politiques de la nature (aires protégées, biodiversité, gestion décentralisée des écosystèmes…) en contexte Sud.

Les stratégies des ONG d’environnement sont au coeur de l’analyse et différentes stratégies d’intervention développées par celles-ci seront présentées (CI, UICN, WWF, Greenpeace), en particulier en contexte international et sur les zones tropicales.

Méthodes d'enseignement et d'apprentissage

Le cours est accompagné de nombreuses conférences de professionnels, en particulier d’ONGE, impliqués dans les négociations et les interventions sur la scène de l’écopolitique internationale.

Un polycopié avec articles, chapitres d’ouvrage et références bibliographiques est fourni en plus des supports de présentation et de cours.

Modalités d'évaluation

Évaluation écrite individuelle : dissertation individuelle avec documents (3 h).

Compétences visées

Connaissance de l’écopolitique internationale et capacité à en comprendre les mécanismes et les enjeux.


UFR G-ENV — AgroParisTech

Montpellier campus
648 rue Jean-François Breton
BP 44494
34093 Montpellier Cedex 5
France